Optique

Astrographe Champ plan pour l'imagerie cométaire
Réalisation du miroir primaire
Perçage du miroir primaire : 
Photographie de gauche : Disque en verre brut (Suprax) diamètre brut 300 mm.
Sur schéma optique du Baker-Schmidt on remarque que le miroir principal (rep 1) est percé en son centre.
Pour ma  configuration : 
Le diamètre du trou est de 100 mm de diamètre, l’épaisseur du miroir est de 38 mm.
Ne disposant plus de machines outils, j’ai réalisé un montage afin de réaliser le perçage par mes propres moyens.
Une perceuse visseuse est utilisée pour entraîner le trépan à la vitesse adéquate (pouvu quelle soit équipée d'un variateur de vitesse). Il est préférable d'utiliser un modéle alimenté par batterie afin de limiter les risques éléctriques
N’ayant pas trouvé dans le commerce un trépan correspondant à mes besoins, j’ai contacté un ami tourneur qui à réalisé une cloche en acier. Cette cloche après quelques modifications me servira de trépan pour percer le miroir.
La découpe des échancrures préalablement tracées sur la cloche ont été réalisées à l'aide d'une scie à métaux.
Plus de détails: "cliquez sur les images" 
Afin de confiner l'eau et l'abrasif en poudre dans la zone de découpe, j'ai confectionné une goulotte avec de la pâte à modeler.
Cette petite astuce permet de travailler proprement et fait économiser l'abrasif. La découpe est réalisée coté face arrière de notre disque miroir. 
Le perçage s'effectue sur une profondeur de 30mm (non débouchant). Lors de l'ébauche de la face avant, la carotte se détachera du disque toute seule.
J'ai utilisé du carborundum C60 pour le perçage. Il faut régulièrement nettoyer le sillon créé par le trépan et remettre de l'abrasif neuf avec de l'eau propre. Avec cette méthode, le perçage du disque miroir à été réalisé en 1h00.

La découpe est propre les bords inférieur et supérieur ne comportent aucuns éclats.
Ebauchage du miroir primaire
L'ébauchage du miroir représente un travail assez long et pénible pour un miroir très ouvert.
Pour le miroir primaire du Baker-Schmidt la flèche du miroir atteint pratiquement 8 mm.
J'ai donc décidé de réaliser une machine afin de me faciliter la tâche.
 L'investissement financier et en temps pour la fabrication d'une machine n'est valable que si l'on taille plusieurs optiques.
Faisant partie d'un club d'astronomie (Wormhout Astronomie) j'ai en projet de créer une section "optique" afin d'initier les adhérents à la construction de leurs propre télescope.